Edito

Frans Veldman (1921-2010) fondateur de l’Haptonomie la définit comme « science de l’affectivité ». Confronté aux événements tragiques de la seconde guerre mondiale, il a pu remarquer et reconnaitre l’importance majeure de l’affectivité dans les rapports humains. L’Haptonomie en tant que science, étudie les lois qui régissent la vie affective. Elle tente de décrire les éléments en jeu dans les interactions, interrelations et communications interpersonnelles. La notion Haptonomie provient de la fusion de deux concepts du grec ancien : HAPSIS et NOMOS. Hapsis désigne : ce que 1’on sent, ce que 1’on ressent, le tact, le toucher. Nomos signifie : la règle, la loi, la norme. Hapto, dans le mot Haptonomie, provient du verbe Haptein qui signifie : toucher, unir, créer une relation, un lien. Au sens plus figuré : entrer en contact (tactile) pour guérir, rendre entier, confirmer. C’est ce contact spécifique qui caractérise l’approche haptonomique : le toucher qui rencontre, qui rend un, qui englobe toute la personne afin de la confirmer dans son être. Les deux applications principales sont l’accompagnement périnatal et l’accompagnement thérapeutique.